Confiture d'abricots orangé de Provence 335g

Confiture d'abricots orangé de Provence 335g
Confiture d'abricots orangé de...
Confiture d'abricots orangé de...
574301

La confiture d'abricot "orangé de Provence" exhale tous les parfums intenses de l'abricot muri sous le soleil de Provence.

Cuit au chaudron, au cœur du Parc Naturel du Luberon.

7,90 €

(23,58 € Kg)

54 Produits

 

Confiture extra d'Abricots de Provence - Pot 335 g

Ingrédients: abricots, sucre de canne blanc. Préparée avec 70g de fruits pour 100g de fruits. "Peut contenir des traces de fruits à coques".

Informations nutritionnelles (pour 100g): Energie 253 Kcal /1072 kJ ; Matières grasses 0,2g dont acide gras saturés 0,1g ; glucides : 61g dont sucres 60,6g ; fibres 1.8g ; protéines 0,7g ; sel 0,01g .

A conserver au réfrigérateur après ouverture .

La confiture est un mélange gélifié de sucre, de pulpe ou de purée d'une ou plusieurs espèces de fruits, obtenu, le plus souvent, en faisant réduire et confire, dans une bassine à confiture, certains fruits avec un poids équivalent de sucre. C'est une technique de conservation des aliments pour les fruits les plus fragiles, c'est également un moyen de consommer certains fruits astringents comme le coing ou amers comme la bigarade.

La confiture peut être utilisée pour agrémenter des beignets, des tartines, les yaourts nature, etc.

En 73 ap. J.-C, Pline l'Ancien dans son Histoire naturelle évoque parmi les recettes de conservation de son époque la cuisson des coings dans du miel, des raisins confits dans du moût, des olives confites dans du sel puis de la margine et du vin cuit, ainsi que des chardons confits dans du vinaigre avec du miel. Au IVe siècle, Palladius dans le traité sur l'agriculture De Re Rustica décrit des recettes de verjus de raisin confits dans du miel, et de sirop de mûres contenant du miel.

 

À l'époque des croisades, le sucre est introduit en Europe par l'intermédiaire du monde arabe ainsi que les confitures. Au Moyen Âge, l'appellation « confitures » désigne toutes les confiseries réalisées à partir d'aliments cuits dans du sucre, du sirop ou du miel : bonbons, fruits confits, etc. La confiture actuelle était appelée électuaire, du latin « eleucterium », signifie « médicament à lécher ». Originaire de la pharmacopée arabe, elle était alors utilisée comme traitement. Différentes recettes trouvent rapidement leur place aussi dans le boutehors, le dernier service des banquets médiévaux. En 1555, Nostradamus publie un Traité des fardemens et confitures, qui comprennent des conseils sur la préparation des confitures, et leur usage médicinal.

Longtemps considérées comme un produit de luxe, les confitures se banalisent au début du XIXe siècle grâce à la découverte du sucre de betterave. Aujourd'hui, elles sont considérées comme un aliment de plaisir, à l'intérêt nutritionnel assez faible : elles contiennent beaucoup de glucides et un peu de fibres. La plupart des vitamines sont éliminées durant la cuisson.

Livraison Gratuite en point relais

en France métropolitaine à partir de 70 € TTC d'achats (hors clients professionnels)

Paiement sécurisé

Service Client réactif

Origine Provence

Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté :

Produit ajouté à votre liste de préférence